Bechelor – Finance “FI”

Bechelor - Finance "FI"

Durée des études

Une année de formation – Session Juin ou Octobre

Conditions d’accès

Accès sélectif pour des étudiants ayant validé 2 années d’études post baccalauréat en DEUG, DTS, BTS, DUT, DT ou équivalent.

Le Bachelor Finance “FI” est développé par des professionnels et des experts, ce Bachelor se distingue par son caractère innovant et opérationnel, en totale adéquation avec les pratiques et les attentes du secteur.
Cette forte valeur ajoutée prépare les apprenants à de réelles perspectives d’évolution dans leur carrière.

PERSPECTIVES D’EMPLOI
  • Comptable.
  • Gestionnaire de trésorerie.
  • Conseil en gestion.
  • Responsable administratif et
    financier.
  • Gestionnaire de projet d’investissement.
  • Auditeur(trice) financier(ière).
  • Contrôleur(euse) de gestion.
  • Crédit Analyst.
Programme de formation

Comprendre les principes de la finance

Ce module permet :

  • De lire, commenter et établir une situation comptable selon des normes locales d’une part et internationales d’autre part. Savoir dialoguer avec des comptables.
  • De comprendre et gérer le cycle d’exploitation de l’entreprise.
  • D’être capable d’apprécier la qualité et la disponibilité des ressources financières à la disposition des entreprises, dans un contexte local et régional.
  • D’être capable de prendre des décisions de gestion financière favorables à l’entreprise compte tenu de son environnement local d’un point de vue juridique et fiscal.
  • D’être capable d’évaluer une action ou portefeuille et de mesurer les risques (systémique et spécifique) encourus.
  • D’exploiter les conditions d’optimisation d’un portefeuille grâce aux outils et modèles d’équilibre nécessaires.

Savoir-faire l’analyse financière de l’entreprise

Ce module permet :

  • D’analyser la situation économique de l’entreprise sur la base des états de synthèse produits par la comptabilité.
  • D’analyser la situation économique de l’entreprise sur la base des états de synthèse produits par la comptabilité.
  • De proposer un cadre d’analyse de la situation économique et financière de l’entreprise.
  • De prévoir et apprécier les conditions du développement futur de l’entreprise.

Pratique professionnelle

Le point fort du Bachelor Européen de la FEDE est la mise en contact réelle de l’étudiant avec le monde du travail afin d’approfondir sa formation et son projet professionnel. L’étudiant met en œuvre un travail personnel afin d’utiliser les connaissances et compétences acquises au cours de la formation.

Dans le cadre d’un stage en entreprise, il découvre son futur milieu professionnel en appréhendant les réalités de la profession. Dans le cadre d’un projet tutoré, il élabore et met en œuvre une stratégie permettant la réalisation effective d’une action professionnelle.

Ce module pratique fait l’objet de la rédaction d’un mémoire ou rapport d’activité et d’une soutenance orale.

 

Savoir-faire la gestion financière de l’entreprise et outils financiers

Ce module permet :

  •  De prendre des décisions de gestion de trésorerie de l’entreprise à la fois sécurisantes et profitables.
  • D’arbitrer entre plusieurs projets d’investissement et trouver les moyens de financer le développement de l’entreprise.
  • De suivre, analyser et rendre compte des coûts de l’entreprise.
  • D’utiliser le tableur en réponse aux besoins du métier de manière efficiente.
  • D’anticiper l’analyse financière de l’entreprise de la part des partenaires et des parties-prenantes.

Langue vivante européenne

Ce module permet :

  • D’acquérir le niveau B1 (écrit et oral) du CECR de maîtrise d’une langue vivante européenne.
  • La validation de ce module donne lieu à la délivrance du Certificat de langues FEDE, respectant les préconisations du CECRL et reconnu par l’IFEF.

 

 

 

 

Culture et citoyenneté européennes

Cette unité permet : 

  • D’acquérir une culture solide sur le fonctionnement, les institutions, les aspects géographiques, géopolitiques et économiques de l’Europe.
  • De comprendre le modèle européen et ses particularités, à la fois d’un point de vue historique, mais aussi d’un point de vue réglementaire, juridique et culturel.
  • De comprendre l’Europe au sens large du terme (interculturalité, ressources humaines, politiques et religions, commerce international, fiscalité européenne…).
  • D’acquérir un ensemble d’outils permettant d’envisager la création d’une activité économique dans un pays de l’Union européenne.
  • De s’approprier certains codes culturels afin de comprendre leurs impacts dans les relations interpersonnelles.
  • D’accompagner et de favoriser la mobilité des salariés et des talents afin de leur permettre d’évoluer dans un contexte international.
Suivez-Nous Sur